Réussite de germination d’amande de prune au frigo

Voilà, photo à l’appui, j’ai réussi à faire germer des noyaux de prunes sans leur écaille.
Je les avais mis au frigo, avec la technique de stratification en sac, avec papier (type essuie-tout) humide et avec un peu de peroxyde.

Seulement, j’ai presque tout perdu à mi-parcours.C’est que sans leur écaille, les amandes de prunes sont très fragiles à la moisissure.
Je pensais bien que j’aurais tout perdu, mais je leur avais fait un traitement choc au peroxyde dès que j’avais constaté les dégâts, à peu près à deux mois de la stratification qui en prend quatre.
Je n’avais rescapé qu’un seul noyau de Damas Jaune et idem pour mon noyau de Pembina (je n’en avais qu’un de ceux-là).
J’avais tout coordonné mes semis pour que les 3 et 4 mois de stratification au frigo arrivent à échéance début avril (je ne peux pas mettre en sol avant la deuxième de juin à Petit-Saguenay). Et vu que je n’ai pas tellement d’espace en condo, je dois me limiter et essayer d’optimiser ce que je fais pousser (et surtout, pas trop gros et pas trop longtemps).
C’est donc dire qu’à peu près tout est sur le point de se mettre à pousser.

Donc, ces derniers temps, je fais des vérifications au moins deux fois semaine. C’est vendredi matin que je suis tombé sur ce beau petit trésor (voir la photo).

Amande de prunus damas Jaune

Amande de Prune Damas Jaune du marché de Québec

Je me suis donc empressé de planter tout ça. Reste à savoir si les graines (sans écailles) réussiront à pousser avant d’avoir envie de pourrir,… Et je l’espère bien! Ça ne devrait pas être plus ardu que pour des abricots ou des pêches. J’en ai  bien déjà réussi, de celles-là, l’an dernier.

Par contre, la très grande différence, c’est que les pêches et abricots n’ont pas besoin de stratification, ce qui facilite de beaucoup le processus.

abricotier de mandchourie

Abricotier de Mandchourie du printemps 2013

pêcher - prunus persica

semis de pêche plate – 2013

Mais bon, je suis ravi de savoir qu’on peut stratifier nos graines de drupes (fruits à noyaux) sans leurs écailles, au frigo. Comme ça, on a un bien meilleur contrôle de nos semis et ça évite de garder tout ça dehors, sur le galerie ou dans le jardin, en espérant qu’un écureuil ne passera pas par là…

Bon jardinage! 🙂

Publicités

Une réflexion sur “Réussite de germination d’amande de prune au frigo

  1. Malheureusement, un de mes deux noyaux n’a pas survécu. Je ne me suis pas acharné quand j’ai vu que le petit Damas (d’Ente) avait envie de pourrir, je l’ai laissé aller. De toute façon, j’en ai une autre série, avec leur écailles, qui attend au frigo et qui seront prêt à planter en juin. D’ici là, me reste mon seul et unique semis de Pembina X (en pollination ouverte et donc inconnu). Je sais pas ça donnera quoi comme prune, mais j’ai déjà décidé de l’appeler mon prunier René, vu que c’est lui qui nous a donné la prune, à moi et Pascal. Sa seule et unique de la récolte de 2013, vu que le printemps avait été tout en pluie et que les prunes n’ont rien produit l’an dernier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s