bilan des semis de poires ; environ quarante nouveaux poiriers prometteurs

Bonne nouvelle! Deux autres variétés de poires s’ajoutent à ma liste de semis de cette année.

Je vais donc pouvoir faire pousser deux plants de poiriers Hendre Huffcap OP (Open Pollination) ainsi qu’un poirier Southworth X OP. Évidemment, les semis de poires donneront autre chose que leur parent, j’en suis conscient (Avec les pommes et les poires, les semis ne sont jamais fidèles au parent et donnent toujours autre chose). C’est une loterie, qui peut effectivement donner des résultats décevants, mais aussi des surprises intéressantes! De nos jours, sur mille semis, on n’en garde qu’un seul en bout de liste, après les tests de résistance aux maladies, froid, insectes et gustatifs et j’en passe. Mais moi, c’est pour m’amuser, alors pourquoi pas! (Peut-être qu’un jour, j’irai me chercher une bourse pour faire de la recherche en culture de poirier en zone nordique, ça serait chouette!)

La différence avec l’an passé, c’est que mes semis sont presque tous de poiriers zoné 4 ou 3, ce qui fait que j’ai plus de chance que mes « bébés » résistent au hivers polaires de mon petit coin de pays. L’an dernier, j’avais fait pousser environ une centaine de poiriers au total. Ceux-ci sont toujours là, sur mon terrain, présentement caché par la neige. Je pensais bien que l’hiver aurait raison de quelques uns d’entre eux (un peu de « sélection naturelle » quoi), mais j’ai bien peur qu’ils soient tous encore là. Ils étaient bien cachés sous un mètre de neige et n’ont probablement pas souffert du froid du tout – contrairement à leurs amis plus grands. J’ai donc en plantation, des semis d’Anjou, Bosc, Clapp’s Favorite, Anjou rouge, Korla fragrants, Concorde, Comice, Bartlett, Forelle, Seckel et enfin des Packham’s Triumph. Voici une photo de mes bébés de 2013, à l’automne dernier. En passant, j’ai plusieurs semis d’Anjou rouge aux feuilles rouges. J’espère qu’au moins un d’entre eux survivra au froid, ça serait chouette un poirier, même immangeable, au feuilles bourgognes, décoratif pour zone 3.semis 2013

Sinon, voici des images des variétés plantés cette année. Les obtentions/semis seront tous et toutes des OP (Open Polination), des « pères inconnus ».

Un trésor, reçu en cadeau de mon ami de Petite-Rivière St-François, une sélection de poires poussée sur place, pour les graines

Un trésor; sélection des poires de mon ami de Petite-Rivière St-François que j’ai récupérées pour les graines.

Le décompte: 1 Southworth, 7 Beauté Flamande, 11 Luscious, 9 Miney, 2 Hendre Huffcap, 2 HoneySweet et 7 Inconnus de style Bartlett rustique. Sur quarante, j’en aurai bien quelques unes qui survivront en zone 3b et qui seront pas trop mal au goût! 🙂

semis de poires 2014

semis de poires 2014

Les variétés de poires qui ont fourni les graines (et le patrimoine génétique):

Du Marché de Québec

Miney OP – super parent, zone 3b et résistant au feu bactérien

De Petite-Rivière St-François

Luscious OP – super résistant aux maladies, mais zone 4a source: http://frozbroz.com/flavors/pear-mascarpone-with-prosciutto-and-red-wine-caramel/

De Lévis

Inconnu OP- style Bartlett – zone incertaines 4b-5 ? Grosse poire style Bartlett – cueillies à Lévis (rive sud de Québec)

Oups, celles-là viennent de l'épicerie, c'est l'exception

HoneySweet OP- résistant aux maladies, grosses poires, Rusticité incertaines. Source: http://www.specialtyproduce.com/produce/ProdPics/6582.jpg

De Petite-Rivière St-François

Hendre Huffcap OP – résistant à la galle, zone 4a, poire à Poiré – source: https://www.ars.usda.gov/SP2UserFiles/Place/53581500/catalogs/pyrperry.html

Beauté Flamande OP - gros fruit, mais mauvaise résistance au feu bactérien. Zone 3b

Beauté Flamande OP – gros fruit, mais sensible au feu bactérien. Zone 3b

De Petite-Rivière St-François

Southworth OP Zone 3b-4 résistance aux maladies inconnue. Source: http://www.hardyfruittrees.ca/catalog/pear-tree/southworth

La question est: Ou est-ce que je vais mettre tout ça? 🙂 Rassurez-vous, je leur garde des petits coins, dans le verger, ou ils pourront pousser à leur guise pendant quelques années, le temps de voir si ils résistent bien au froid. Ensuite, je me garderai un arbre ou deux (ou trois) pour greffer les plus prometteur.

Publicités

3 réflexions sur “bilan des semis de poires ; environ quarante nouveaux poiriers prometteurs

  1. Je suis heureuse que tes petits de 2013 aient survécu à l’hiver. Ils sont si beaux sur ta photo. Bien entendu, j’admire ton travail et ton article est du miel pour moi. Ordre, clarté, simplicité, science et amour…tout ce qui mène au succès d’un projet. Félicitations et Merci beaucoup.

  2. En fait, la photo des semis de 2013 date de… l’automne 2013. Ce n’est que dans un mois, environ, que je constaterai qui a survécu dans mes semis de l’an dernier. Sauf qu’avec la très bonne couverture de neige qu’il y a eu cet hiver, je ne crois pas que j’aurai subi beaucoup de pertes, étant donné que tout les « bébés » devaient être sous la neige lors des froids extrêmes de janvier.
    Ceci dit, il est toujours possible que quelques plants n’aient pas survécu, dans quel cas ils seront éliminés du lot. C’était déjà prévu que ces semis de poiriers zone 5 n’aient pas une grande espérance de survie en zone 3b-4. Disons que j’ai plus foi en mes semis de cette année, qui proviennent de poire davantage rustiques.

  3. Et en passant, je supprime mon Ste-Sophie de la liste. Je n’avais qu’une seule graine qui avait germée, et elle est morte. Dommage, mais c’est toujours mieux de perdre les plantes non résistantes tout de suite…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s