La récolte des melons, courges et cantaloups

Faire pousser des courges, melons et cantaloups, c’est bien amusant.
Sauf qu’une fois le temps des récoltes, particulièrement avec les melons, on ne sait jamais si le fruit est rendu à maturité ou pas. En tout cas, jusqu’à encore récemment, je ne le savais pas.

Pour certains fruits comme le cantaloup, le fruit changera de couleur et passera du vert au presque beige et dans certains cas, commencera même à émettre un parfum.

Mais pour les melons d’eau et courges, peu d’indicateurs visuels sur le fruit. Sinon un léger changement de couleur de la partie sous le fruit qui passera du vert pâle au brun ou beige, selon la variété en question.

Alors comment fait-on pour savoir si le fruit est prêt?

Dans le cas des melons d’eau et courges, il faut trouver localiser deux choses, la cuillère (« spoon leaf » en anglais), une toute petite feuille à la base de la tige ou se rattache le fruit, ainsi que la vrille la plus proche (la liane qui s’accroche à tout). Il faut regarder si ceux-ci sont encore verts ou s’ils ont commencé à brunir et à se dessécher.  Lorsque cette petite feuille est sèche et que la vrille est passée au brun, le fruit est mûr.

la feuille « cuillère », tiré du blogue http://banyans-end.blogspot.ca/2012/06/watermelon-guessing-game.html

La vrille la plus près du fruit, lorsque le fruit est mûr passera au brun, tiré de http://banyans-end.blogspot.ca/2012/06/watermelon-guessing-game.html

Pour les cantaloups, on peut aussi se fier au pédoncule (la tige qui retient le fruit au plant). Quand le fruit est mûr, celui si se séparer aisément sans avoir à faire d’effort.

Exemple du pédoncule qui cède sur les cantaloups, tiré de http://www.vegetablegardener.com/item/2639/how-to-grow-sweet-tasty-muskmelons/page/all

Il  y a aussi la technique du son, mais c’est plus difficile et je ne vous la recommande pas. Je laisse le soin aux plus curieux et audacieux de trouver des trucs et astuces sur internet sur le sujet.

Dernier conseil, on recommande de cueillir les courges et melons en fin de journée, afin que ceux-ci soient bien gorgés de sucre. J’ai lu qu’une fois cueilli, un melon/cantaloup immature ne murira pas beaucoup, alors mieux vaut le garder le plus longtemps possible sur le plant et le cueillir à la dernière minute. Garder réfrigéré par la suite, pour la conservation.

En conclusion, je vous ai cherché sur YouTube un petit vidéo sur le sujet en français, un qui démontrerait bien les indices de maturité du fruit tels qu’expliqués plus haut, mais je n’en ai trouvé qu’un seul satisfaisant.  C’est en anglais, mais on a pas vraiment besoin de comprendre ce qui est raconté. Le visuel dit tout.

Bonnes récoltes! 🙂

https://www.youtube.com/watch?v=kTKCPQTK4Lw

Autre blogue d’intérêt (en anglais):

http://banyans-end.blogspot.ca/2012/06/watermelon-guessing-game.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s