Croisements et pollinisation de fruits perso

Ça y est! Il fait soleil et déjà, mes premières graines germent.

Devinez ce que c’est?

IMG_6991

Bahh non! Pas des poires. Cette fois, c’est des pépins de Spartan. J’ai découvert récemment que cette variété – descendante directe de McIntosh – serait en fait zonée 3 et que je pourrais potentiellement en faire pousser sur mon terrain. Alors, pourquoi pas en faire quelques semis pour « le fun », comme on le dit si bien! 🙂

D’autant plus que désormais, je ne me sens plus seul dans mes entreprises un peu folles de pollinisation. Je suis tombé sur un blogue d’un autre passionné, mais celui-ci de la culture et pollinisation des pommes. Son nom est Steven Edholm et il habite en Californie du nord.

Depuis cinq ans à l’automne 2015, il pollinise et cultive des pommes à partir de semis, ce qu’il documente soigneusement (textes et vidéos) et qu’il nous partage sur son blogue, SkillCult.

Une section complète sur la pollinisation et la multiplication des pommes y est d’ailleurs consacrée (http://skillcult.com/plant-breeding)

Et le plus intéressant dans tout ça, c’est qu’il a déjà eu des résultats positifs. Il fait également part de d’autres expériences positives, tout aussi encourageantes. Ça tombe à pic, étant donné que mes dernières lectures à ce sujet était loin de l’être.

Son intérêt premier dans la pollination: la saveur. On se rejoint là-dessus, puisque bien que mon intérêt principal à moi soit la résistance au froid (-45 ‘C), je cherche également à explorer et exploiter l’aspect saveur. Nous avons même semé/cultivé des variétés similaires, malgré que nous sommes à des côtés opposé du continent: semis de Golden Russet, de Sweet sixteen et il s’intéresse également à Chestnut que j’ai greffée l’été dernier, et enfin à William’s pride, greffée l’année précédente.

Donc, je ne suis pas seul dans mes folles entreprises. Et surtout, ce n’est pas si fou que ça! 🙂

Voici donc quelques liens qui pourraient intéresser les amateurs de pollinisation en herbe et ceux que je n’avais pas réussi encore à convaincre du plaisir de faire pousser ses propres fruitiers à partir de graines:

« Bite me », la première pomme de Steven Edholm semée à partir d’un pépin de pommette Wickson. Source: https://farm6.staticflickr.com/5741/23138556866_5c90612c7b_c.jpg

Les centres de recherche sur la pollinisation et croisements de fruits sont de moins en moins nombreux et souvent manquent de financement. De plus, ceux-ci axent le plus souvent leur efforts sur la commercialisation, donc des fruits sains, mais surtout, répondant aux exigences esthétiques et culturales de l’industrie (longue conservation, facile de transport et facile à faire pousser).

Sans mettre de côté l’importance d’obtenir des fruits sains et résistants aux maladies, plusieurs fruits au goût et saveurs excellentes sont écartés car ne possédant par tel ou tel critère de l’industrie. Et leurs exigences sont très différentes de celles d’un jardinier amateur.

Même si nos pommes sont un peu différentes, rousselées, à la chaire veinée ou de forme aplatie, si le goût est exceptionnel…

 

Deux rangs de mes semis de pommiers et poiriers de deux-trois ans en novembre dernier.

NB: Attention, les fruits des magasins, plus particulièrement les pommes, sont souvent pollinisées dans les vergers commerciaux par des pommetiers sauvages. Ce qui revient à dire que faire pousser des pépins de pommes de l’épicerie (ou des fruits dont on ne connait pas le pollen-père) a des fortes chances de produire des pommes plus petites – car croisés avec un pommetier – donc potentiellement surettes – sans pour autant que cela soit certain du tout. D’où l’intérêt de croiser/polliniser ses fruits soi-même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s