La diversité dans le potager et culture de légumes inusités

Ça y est, j’ai craqué.

Je m’étais pourtant dit que j’attendrais un peu, d’autant plus qu’il y a la Fête des semences et de l’agriculture urbaine de Québec qui s’en vient…à l’Université Laval de Québec. J’y assisterai début mars, car j’y animerai un atelier sur la greffe pour débutants (heure et jour à confirmer).

Tant pis, j’ai tout de même craqué, j’ai passé une commande de graines.

Ça a commencé avec une petite lecture anodine de blogues sur la permaculture. De fil en aiguille, je tombe sur un article (que je ne retrouve plus) vantant les mérites du Cyclantera pedata, ou achocha/concombre du Pérou. Dans l’article en question, la personne avait eu une très bonne récolte d’achocha, alors que ses concombres n’avaient rien produit à cause d’une sécheresse en août. La personne clamait haut et fort que le concombre du Pérou était depuis un incontournable de son potager.

Hummm. Prometteur! Il y a souvent des sécheresses en août à mon terrain.

L’Achocha est une grimpante – qu’il faut palisser – qui produit à partir de 90 jours de petits concombres qui se consomment avant maturité, sinon farcis.

source: Alsagarden.com

Le cyclanthère ou Achocha source: Alsagarden.com

Voir l’article ici du site Alsace Garden: http://www.alsagarden.com/blog/cyclanthera-pedata-une-curiosite-pour-votre-potager/

Il ne m’en fallait pas plus pour piquer ma curiosité.

Et hop! Une visite rapide à mon pusher de semences préféré, Semences Solana (https://solanaseeds.netfirms.com/accueil.html)

Et sur quoi, je tombe… des graines d’achocha! 🙂

Puis, tant qu’à y être. J’explore un peu et me laisse tenter par quelques légumes supplémentaires. Les prix sont abordables et je n’ai pas l’impression de me faire arnaquer.

  • De l’Okra variété Clemson Spineless (hâtive et sans épines)
  • De l’Aubergine Slim Jim (hâtive, résistant à la sécheresse et aux fruits plus petits allongés) – ma dernière tentative de culture d’aubergine géante a été un échec retentissant. J’ai fait pousser de beaux plants qui n’ont fait que du feuillage.
  • Du Kale Red Russian (50 jours, relativement hâtif) – de la belle verdure! 😉
  • Des courges Delicata – des super courges d’hiver qui se mangent à toutes les sauces, mes préférées.
img_4091

Une belle présentation et une commande soignée chez Semences Solona de Repentigny, au Québec.

En résumé, de belles cultures prévues et espérons le, des récoltes qui le seront tout autant.

Je termine avec quelques liens:

  • D’abord un lien sur les différentes fêtes des semences du Québec, tiré du site semences du patrimoine:

http://www.semences.ca/evenements?prov=QC

  • Aussi, un lien du Ministère de l’agriculture de l’Ontario sur les légumes spéciaux:

http://www.omafra.gov.on.ca/CropOp/fr/spec_veg/index.html

  • Enfin, un lien de shopping, celui-là avec une liste de différents catalogues de semenciers disponibles, tirée du site du Jardinier paresseux, M. Hodgson en personne:

Catalogue des semences: jardinierparesseux.com/catalogues/

(https://jardinierparesseux.com/catalogues/)

L'Okra ou Gumbo - variété Clemson sans épines. Un fruit méconnu qu'il faut apprêter de la bonne façon.

L’Okra variété Clemson sans épines.

Source: http://renaissancefarms.org/healingharvest/wp-content/uploads/sites/5/2015/08/clemson-spineless-Okra.jpg


L’Okra est de la famille des Hibiscus – Hibiscus esculentus – d’où la ressemblance de ses fleurs avec les variétés ornementales. Source: Wikipédia.org

 

Publicités

2 réflexions sur “La diversité dans le potager et culture de légumes inusités

  1. Bonjour Alain !

    J’ai essayé les Achocha il y a 2 ans et j’ai trouvé que c’était une belle plante. J’ai trouvé les fruits bien ordinaires (trop), mais je n’ai pas mis bien du temps à essayer de trouver une façon particulière d’apprêter ça. Si jamais tu trouves une façon intéressante, j’en ferai certainement repousser !

    Pour les courges, je compte faire plusieurs essais cette année et même tenter quelques projets d’hybridation. J’ai aussi des semences de Delicata, mais je vais me procurer des semences de Delicata Candistick Dessert, hybridés par Carol Deppe (ses livres sont géniaux ! ça vaut la peine de les lire !): c’est une délicata plus grosse, plus sucrée et avec une cavité centrale à semences plus petite dont le goût serait extrêmement sucré et rappelant les dates !

    J’ai quelques projets aussi pour les melons d’eau et les tomates, j’ai trop d’idées là !

    Bonne fin de semaine !

    David

  2. Je sais pas pourquoi, je me reconnais en te lisant.

    Pour l’achocha, c’est à voir! On verra si j’aime le goût et di je trouve de belles/bonnes recettes.

    Et enfin pour la délicata Candistick, je note pour, disons l’année prochaine! Car j’essaie tout de même un peu de me limiter (certains dirons avec un succès mitigé).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s