Greffage 101 – sources de PG et de greffons

capture-decran

Ça y est! C’est déjà terminé. C’était une chouette édition de la fête des semences (deux jours!) et j’ai pu y donner ma conférence express sur le greffage 101. La salle était presque pleine; des gens curieux, allumés et participatifs. J’ai été surpris du nombre de questions pointues et pertinentes. Une très belle expérience quoi! Il y a du potentiel pour un bon futur bassin de greffeur pour échanger.

Toutefois, 45 minutes, c’est très court.

J’ai eu plusieurs question sur mon expérience de greffe de tomate sur patate (deux membres des solonacés). Mon expérience s’était soldé par un résultat moyen. Reste à savoir si le choix du cultivar de tomate y est pour quelque chose… Voici donc un lien vers les deux articles sur ce sujet: https://poirespetitsag.wordpress.com/?s=pomate&submit=Recherche

Pendant ma conférence, j’ai présenté de façon très brève ma liste de sources de porte-greffes ainsi que de greffons. Pour ceux qui n’auraient pas eu le temps de tout prendre en note, tel que promis, je remet l’information ici, sur mon blogue.

Pour les Porte-greffes:

Verger Pépinière Bord du lac: Ils ont de tout et à prix raisonnable (mais je ne les ai pas encore essayé – vous me direz!): https://www.vergerpepiniere.com/porte-greffe

Pommiers: Whiffletree, GreenBarn (variés)
et ArbresEnLigne (malus siberica et Antonovka à partir de semis)
Poiriers :Whiffletree et GreenBarn (OldHome x Farmingdale – OHF 333) et ArbresEnLigne vendent du poirier Ussuriensis (poirier de Mandchourie)
Pruniers :Lafeuillé (lafeuillee.com) ont des prunus nigra et americana

Notez que dans certain cas, il faut contacter les vendeurs car l’information sur la vente des PG n’est pas sur leur catalogue/site.

Pour les greffons (bois à greffer)

Site d’échange:

-Fruitiers.net (davantage d’utilisateurs Français, mais de plus en plus de Québécois)
-Gardenweb canada (en anglais) – http://forums.gardenweb.com/forums/excan

Pépinières :
http://www.appleluscious.com
O’Keefe Grange, Dubbinton Ontario (j’ai déjà passé un commande avec eux et le bois pour greffer était très petit et moyen)
Corn Hill Nursery (pommes et qlqs poiriers)

Germoplasmes: ceux-ci privilégient la recherche, mais sont relativement ouverts aux requêtes du grand public.

GRIN.ca soit le site de Ressources phytogénétiques du Canada
Et le germoplasme de l’Université de Saskatchewan – soit le Prairie Fruit Genebank)

Voilà!

Et si quelqu’un a de l’information à ajouter à cette liste, n’hésitez pas à m’en faire part!

PS: J’ai quand même réussi à trouver un cinq minutes pour me rendre à la pièce d’échange de semis et après m’être délesté de quelques sachets de graines récoltées par moi, j’ai mis la main sur de la courge Potimarron. Une nouvelle variété de hubbard à faire pousser. Super!

Publicités

2 réflexions sur “Greffage 101 – sources de PG et de greffons

  1. Bonjour Alain !

    C’est super pour la conférence ! Je suis content que ce fut intéressant pour toi comme conférencier et assurément pour les gens qui sont venus y assister !

    Pour les sources de porte-greffes, j’en connais une supplémentaire au Québec:
    https://www.vergerpepiniere.com/porte-greffe

    Je n’ai pas encore fait affaire avec eux, mais j’avais gardé leur adresse dans mes favoris. Ils ont du PG Bud118. J’ai quelques arbres là-dessus et je trouve qu’ils se portent très bien. J’ai plus confiance en sa rusticité que M106… je trouve tellement que les informations sont contradictoires au sujet des PG… des pépiniéristes du Québec misent parfois pas mal sur M106 en disant qu’il fonctionne bien au Québec, alors que pourtant, il est souvent listé pour zone 5-6 et plus chaud… J’ai l’impression que notre couverture de neige vient fausser la note, ce qui est tant mieux pour nous. Cependant, je m’inquiète de ce qui pourrait arriver à ces arbres si on avait un grand froid hâtif qui se présentait en début d’hiver sans couvert de neige. Je me dis que c’est mieux de ne pas mettre tout nos oeufs dans le même panier (et vive la diversité !).

    Et bravo pour ta nouvelle variété de courge ! Je t’avais parlé dernièrement que j’ai quelques projets d’hybridation de courges et que les livres de Carol Deppe étaient inspirants… alors je vais te « contaminer » avec d’autres inspirations en te suggérant la lecture des travaux de Joseph Lofthouse qui cultive dans un climat aride et frais aux É.-U.. Il n’était pas capable d’arriver à cultiver des melons et des courges butternut de façon fiable dans son climat, alors il s’est planté toutes les variétés qu’il pouvait trouver, les a laisser se polliniser librement, le climat s’est chargé initialement de faire une rude sélection des génétiques les plus adaptés parmi la vaste combinaison de pool génétiques obtenus et il a des résultats très probants ! Pour des conditions de cultures difficiles, c’est très intéressant si on est près à avoir des phénotypes hétérogènes. Il appelle ça du « landrace gardening ». Je pense qu’on pourrait traduire le nom de ces variétés adaptés par « adaptivar régional ». Je te laisse quelques liens si ta curiosité est piquée:

    http://garden.lofthouse.com/adaptivar-landrace.phtml
    http://garden.lofthouse.com/open-pollinated-butternut-moschata.phtml
    http://www.motherearthnews.com/search?tags=+Joseph+Lofthouse

    Bonne journée !

    David

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s