petit glossaire du semeur, calendrier des semences et compostage domestique

C’est la saison des semences! 🙂 Les journées rallongent et c’est aussi le temps de reprendre la fertilisation de ses plantes d’intérieur qu’on avait laissé en punition tout l’hiver.

IMG_7188

Mes tomates cerises pour le balcon. Je les décolle en février et en général, je récolte dès la St-Jean.

J’ai déjà quelques tomates et poivrons germés – et c’est sans parler de mes semis de poiriers et de pommiers expérimentaux. Bientôt, s’y ajoutera des herbes et aromates pour le balcon et enfin mes greffes de courges, jusqu’à ne plus avoir de fenêtres disponibles. C’est ma petite tradition à moi et ça m’aide à passer les rudes journées froides de l’hiver.

Je me permets ici de partager deux sites d’intérêt.

Le premier, c’est le site du populaire chroniqueur horticole Larry Hodgson, le jardinier paresseux. Son site regorge d’idée, de trucs et de conseils. Et je vous partage ici un de ses derniers articles de saison: le petit glossaire du semeur et calendrier des semences (http://jardinierparesseux.com/2015/04/14/petit-glossaire-du-semeur-neophyte/)

IMG_7184

Quelques uns de mes semis. En avant plan, un semis d’une poire Kieffer.

En second lieu, je vous partage le Calendrier des semences pour la ville de Québec (de Craque-bitume):
http://www.craquebitume.org/agriculture-urbaine/trucs-et-conseils-pratiques/calendrier

CraqueBitume

Le collectif CraqueBitume de Québec. Source: http://www.craquebitume.org

CraqueBitume est un collectif de Québec dont la mission est de « Développer et promouvoir des actions écoresponsables favorisant l’engagement citoyen et l’adoption d’un mode de vie durable. « 

Les trois valeurs qui y sont misent de l’avant:

  • Le respect des êtres vivants et de leur environnement par des rapports harmonieux et la reconnaissance de l’autre;
  • L’autogestion par la recherche du consensus, de la transparence, des rapports égalitaires, de l’écoute et d’un mode de fonctionnement décentralisé;
  • L’innovation par la créativité, l’expérimentation et l’ouverture aux nouvelles idées tout en valorisant les savoirs traditionnels.

C’est d’ailleurs grâce à Craquebitume que je composte à Québec depuis plus de six ans. La Ville n’a toujours pas mis en place de système de compostage municipal et ce, malgré des projets pilotes dont on entend plus du tout parler. Mais bon, pourquoi jeter le blâme sur autrui, alors qu’on peut prendre l’initiative et composter quand même. OK, j’avoue que dans mon cas, c’est pas évident. En condo et sans terrain extérieur, il faut beaucoup de détermination mais c’est faisable.

Le lien à propos du compostage urbain: http://www.craquebitume.org/compostage-urbain

Super document qu’ils ont créé sur les bases du compostage domestique: http://www.craquebitume.org/wp-content/uploads/2013/06/compostagedomestique.pdf

C’est donc une initiative citoyenne que je salue et que je vous invite à découvrir. Et si vous n’habitez pas à Québec et que ce genre de collectif n’existe pas chez vous, pourquoi pas en créer un? 🙂

Bon jardinage!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s